Château Le Puy Émilien Magnum

Magnum Emilien 2011_WEB
Chateau-Le-Puy_Vignes
Chateau-Le-Puy_Bouteille-Cire-2
Chateau-Le-Puy_Cheval-2_02

Château Le Puy Émilien Magnum

Sa robe est d’un rouge intense, avec des reflets cassis, elle est limpide et brillante. Son nez, complexe et profond, nous amène sur des notes de cacao grillé de fruits rouges bien mûrs. Sa bouche est fraiche, avec des tanins élégants présents sans excès. Sa fin de bouche est suave.  C’est un vin de plaisir.

Producteur: Château Le Puy
Pays: France
Région: Bordeaux
Appellation: Côtes de Francs
Millésime(s): 2011
Cépage(s): 85% Merlot, 14% Cabernet Sauvignon, 1% Carménère
Taux d'alcool: 13%
Format: 1500 ml
Code S.A.Q.: 13077955
Statut S.A.Q.: Importation privée
Prix (particulier): 79.09$
Prix (licencié): 68.79$
Disponibilité: À venir
Bio: Bio

UGS : 12702384. Catégorie : .

Type de sol
10% argilo-silicieuse sur argilo-calcaire, 65% argilo-silico-calcaire et 25% argilo-calcaire sur calcaire.

Viticulture
En agriculture biologique depuis 1610, et maintenant en biodynamie.

Élevage
60% du temps en foudres et 40% du temps en barriques de chênes de 3 à 5 ans minimum. Élevage 20 à 24 mois.

Vinification
2ème tri des raisins, égrappage 100%, contrôle des températures. Pas de chaptalisation. Durée de cuvaison de 2 à 4 semaines et fermentation à l’air libre. Soutirages fréquents. Mise en bouteille sans filtration (avec la plus grande précaution au milieu d’une vieille lune).

Commentaires de dégustation
Sa robe est d’un rouge intense, avec des reflets cassis, elle est limpide et brillante. Son nez, complexe et profond, nous amène sur des notes de cacao grillé de fruits rouges bien mûrs. Sa bouche est fraiche, avec des tanins élégants présents sans excès. Sa fin de bouche est suave.  C’est un vin de plaisir.

Accords vins et mets
Cailles aux cerises, rôti de boeuf grillé simplement, veau braisé sauce tomate et herbes fraîches.

Pour un meilleur service
Servir entre 16 et 18°C.

Temps de garde suggéré
Prêt à boire, mais peut se bonifier jusqu’en 2026.

Design : Isabelle Robida – infrarouge.ca